Chambresdhotes
- 223 -

Découvrez les sources d'eau chaude naturelle Francaise

Il n’y a rien de plus relaxant que de se baigner dans une source d’eau chaude. Les Japonais l’ont compris et depuis des millénaires maintenant ils en profitent. Naturellement chauffées par la chaleur de la terre, ces sources d’eau chaude naturelle ne se trouvent pas à chaque coin de rue, ce qui est bien malheureux. Par contre, vous n’aurez pas besoin d’aller au bout du monde pour en profiter, car en France il existe plusieurs sites d’eaux chaudes naturelles. Vous pourrez vous aussi en profiter comme vous le voulez.

Les bienfaits des sources d’eau chaude naturelle

Une source d’eau chaude naturelle est une forme de bassin où l’eau chaude qui le remplit provient du sous-sol, naturellement chauffé. On les retrouve souvent au pied des volcans. Elles sont très bénéfiques à la santé de l’homme. L’eau dans laquelle vous baignerez provient des profondeurs de la terre en contact avec les roches minérales, de ce fait est riche en oligo-éléments et en diverses propriétés chimiques. Cette richesse en minéraux combinés à la une haute température lui confère donc des vertus thérapeutiques. C’est presque les mêmes vertus que vous pouvez avoir avec le spa de nage, que vous pouvez installer chez vous.

Les zones de source d’eau chaude naturelle

Relaxantes et régénérantes, vous trouverez les sources d’eau chaude naturelle un peu partout en France. Certaines sont connues du grand public et sont payantes, tandis que d’autres moins connus, pas forcément facile d’accès, mais qui ont encore leur aspect sauvage. Voici donc les sites de sources d’eau chaude : les sources d’eau chaude de Prats-Blaguer, Pyrénées orientales ; le Plan de Phazy, Guillestre, hautes Alpes ; les bains de canaveilles, Pyrénées orientales ; la source des bains doux à Rennes-les-bain, Aude ; les Bains de Dorres, Pyrénées orientales ; la source chaude de Mérens-les-Vals, Pyrénées orientales ; les sources Félix et du Croizat, Puy-de-Dôme ; les grands bains, Monêtier-les-Bains, Hautes-Alpes.

Commentez